Qui n’a jamais eu des délais ou une quantité de tâches absolument irréalistes dans un projet ? Qui n’a jamais vécu cette impatience de vouloir tout, trop vite, avec trop peu. ?

C’est, inévitablement, une situation très fréquente. Chez Arsia Mons, nous pensons qu’avoir de l’ambition est une bonne chose mais que la certitude d’aller dans le mur n’en est pas une.

 

  • Cela fausse la prédictibilité et la communication, car on se cache la réalité.
  • C’est mal gérer son risque, car la réalité étant masquée, on ne voit pas l’éléphant dans la pièce.
  • Cela démotive les femmes et les hommes, car à quoi bon se dépasser lorsque c’est ‘peine perdue’ ?

 

Si Confucius, il y a si longtemps, avait déjà mis le doigt sur ce problème, nous pouvons nous permettre de rajouter que l’impact va, alors, bien au-delà de l’échec du projet. C’est un échec pour la stratégie, l’organisation, la crédibilité, le pilotage et, bien sûr, les personnes.

 

Chez Arsia Mons, nous attachons une importance forte à :

  • rétablir une communication vertueuse, réaliste et fiable,
  • se fixer des objectifs importants et à gérer son risque,
  • accompagner le changement pour les femmes et les hommes dans l’organisation et pour une transformation réussie.

 

Et vous ? Avez-vous une anecdote à partager sur une demande impossible ?